La recette des cookies parfaits (vegan)

Publié sur
Pendant ce confinement ont a pu assister à la naissance de différentes modes culinaires. A chaque semaine sa nouvelle lubie , mousse au chocolat, pizza maison, dalgona coffee… et parmi elles aussi la grosse tendance cookies. Je vous ai d’ailleurs déjà écris un article à ce sujet: les cookies la tendance confinement 2020. Oui mais voilà même si j’aimais beaucoup cette recette je ne suis jamais complètement satisfaite tant que je n’ai pas trouvé l’alternative vegan parfaite. C’est à dire savoureuse et simple au point de remplacer la version d’origine dans mon coeur. Et ici c’est clairement le cas avec ces cookies vegan.

Vous me direz pour les plus sceptiques d’entres vous:

Non mais pourquoi s’embêter avec une recette vegan lorsqu’on ne l’est pas?

Parce qu’elle tout simplement meilleur et aussi simple à réaliser et qu’au passage vous ferez un geste pour la planète et pour les animaux?

Oui car je crois sincèrement que les options vegans sont pour tout le monde. Pourquoi participer à la souffrance animal et aux divers soucis écologiques lorsqu’on nous donne une option pour faire différemment et que cela ne nous coute aucun effort? 

Bien sur vous pouvez seulement vous servir de cette base et finalement ajouter du chocolat blanc, du caramel au beurre salé etc bref toutes sortes d’option non vegan à l’intérieur qui feront que vos cookies ne le seront plus. Je sais que certain puriste pourraient hurler voir avoir des envies de meurtre en lisant ça. Mais pour moi le plus important est de REDUIRE la consommation. Donc déjà si vous avez supprimé les oeufs, le lait et le beurre dans la base mais que vous avez envie de chocolat blanc (il en existe du vegan, mais pas facile à trouver), ben ne vous privez pas. Un peu est mieux que rien.

cookies vegan

N’hésitez pas à réduire à la quantité de sucre en fonction de votre topping. Par exemple j’en ai réalisé avec des berlingots de caramel au beurre salé concassé (une tuerie). Du coup j’ai réduit le sucre à 30g car je n’aime pas ce qui est trop sucré. 

Une autre version que j’adore: chocolat noir et fleur de sel. Je ne met pas de noix dans cette version mais un peu plus de chocolat et je saupoudre les cookies de fleur de sel avant de les passer au four. 

J’utilise de l’huile de tournesol dans cette recette , comme dans la majorité des cas ou je souhaite remplacer le beurre. Ce n’est pas une huile très « trendy » notamment à cause de son apport important en oméga 6 dont l’apport doit être contrôlé. Si vous le pouvez je vous conseille donc d’opter pour un huile de tournesol OLEIQUE qui elle est riche en omega 9. Autrement équilibrez votre apport d’oméga 6 grâce à l’utilisation d’huile de chanvre ou de lin riche en oméga 3. Attention ces dernières sont réservés à l’assaisonnement car elles ne supportent pas la chaleur.

Pourquoi pas l’huile de coco?

L’huile de coco c’est l’huile à la mode du moment. En effet elle a de nombreux bienfaits pour la santé et présente en plus l’avantage de très bien tenir la cuisson. Oui mais voilà il y a personnellement un point important la concernant: sa provenance… Parce que jusqu’à preuve du contraire on en croise pas vraiment de cocotier dans notre partie de l’hémisphère et vue l’essor de ce nouveau produits phare j’étais bien obligé de me poser la question de son impact écologique

De manière général je suis contre les « modes alimentaires » qui pour moi vont totalement à l’encontre de l’alimentation variée que j’essaye de mettre en avant. J’aimerais vous donner un exemple qui va peut être vous surprendre: l’huile de palme. Il y a quelques années c’était également l’huile à la mode. Pourtant aujourd’hui c’est l’ennemie public n°1 à cause de son impact environnemental. Impact en partie du à une demande excessive de cette huile.

Le problème c’est qu’aucun excès est bon. On est entrain de le voir avec l’avocat. Mode plus récente pour laquelle on commence à avoir les mêmes prises de consciences que pour l’huile de palme il y a quelques années.

Et je pense que l’huile de coco n’échappera pas à la règle puisqu’ici aussi on retrouve la problématique des émissions des gaz à effet de serre dû aux transports. Mais aussi le phénomène de monoculture qui entraine la perte de biodiversité et remplace les plantes indigènes avec un effets sur les sols. Cet effet entraines la nécessité pour les agriculteurs d’utiliser des engrais chimiques…

Alors je ne vous dit pas de bannir l’huile de coco. Mais toujours de bien penser à consommer responsable. C’est à dire faire attention à la provenance de votre huile: choisissez la équitable. Et surtout utilisons la avec parcimonie. Encore une fois la clé de tout = variété et qualité.

cookies

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
  • LiveReadTravel
    avril 27, 2020

    Ils ont l’air tout simplement succulent ! je testerai la recette!

    • Camille ASWC
      avril 27, 2020

      Merci!!! N’hésite pas à partager le resultat avec le #aswildchildrecettes !

  • Laura
    avril 27, 2020

    Ils m’ont l’air tellement bon 😋 😍

    • Camille ASWC
      avril 27, 2020

      Merciii!! J’ai envie d’en refaire encore ce qui va devenir un problème car c’est tout les jours en ce moment!

  • Sabine - Une Conjoncture
    avril 27, 2020

    Les photos sont magnifiques !!! J’essaye ta recette la semaine prochaine 😉

    • Camille ASWC
      avril 27, 2020

      Merciii!

  • Delphine
    avril 28, 2020

    Enfin une recette de cookies qui me parle ! Je teste ça très vite 😋
    Merci Camille pour tout ton joli travail.

    • Camille ASWC
      avril 30, 2020

      Ha ben j’espère qu’elle répondra à tes espérances alors!

  • mike
    mai 3, 2021

    Bonjour, très beau site et excellentes remarques au sujet de l’impact écologique et social de la production d ‘huile de coco, de palme et de l’avocat …mais… ( question qui peut crisper) on fait comment pour le chocolat ? 😉

    • Camille ASWC
      mai 3, 2021

      ha oui c’est vrai que ça aussi c’est une question à soulever! essayer de le prendre équitable. Après on ne peux pas être parfait et l’humains est un épicurien donc il ne pourrais pas supprimer tout ses plaisir sous peine d’être très malheureux et frustré et ce n’est pas le but de la vie. L’important je pense c’est déjà d’être conscient des choses, faire au mieux et ne pas être dans l’excès. Si déjà tout le monde était dans cette optique il y aurait bcp de progrès de fait.

      • mike
        mai 4, 2021

        Et oui! Cela dit j’observe qu’il est souvent bien plus facile de rediscuter notre rapport a certains produits ( avocat, quinoa, huile de palme etc.) que remettre en cause le « dieu » chocolat. Tout de suite un mouvement de crainte ou de frustration apparait, « on ne peut pas être parfait… » et autres arguments au point de nous faire relativiser nos convictions environnementales et sociales, ben oui c’est tellement bon, et l’emprise est forte. J’ai réussi à m’en défaire mais çà a pris du temps. Cela dit avec le changement climatique peut être qu’on aura du cacao local d’ici trente ans 🙂

        • Camille ASWC
          mai 9, 2021

          Oui ce n’est pas faux, je pense que c’est lié au fait que c’est un aliment bien plus ancré dans nos habitudes depuis qu’on ai enfant donc l’impact psy n’est pas le même et surtout je pense qu’on ne pense plus du tout au fait que ça vient de loin tellement il est courant dans les habitudes de tout le monde. Alors que les avocats le quinoa , huile de palme etc ce ne sont pas des aliments phares de notre enfance donc ils ne sont pas du tout lié à nos affects de la même façon. Du coup forcément c’est bien plus simple de s’en séparer car ils ne remettent finalement pas en cause qui tu es. Car l’adage tu es ce que tu manges est bien vrai et il ne faut surtout pas négliger le pouvoir de l’alimentation sur le psychologie et le lien fort qui les relis.

Précédent
Cookies vegan fraise coco
La recette des cookies parfaits (vegan)