dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4288"]
Zapisz Zapisz

Comment vous parlez de sous-vêtement?

Posted on

Glamuse, l’expert en lingerie

A l’heure où de plus en plus de filles s’émancipent de la loi du sacro-saint soutien-gorge pour laisser leur poitrine prendre l’air sous leur pull, je reste au stade de l’envie. Oui car il y a quelques questions techniques que j’aurais du mal à oublier si je décidais moi aussi de m’en passer et pourtant Dieu sait que j’en rêve. D’ailleurs il y a quelques années j’ai moi aussi testé la tendance no-bra, bien avant que ce soit une tendance. Oui mais voilà à l’époque j’avais presque 2 bonnets en moins et surtout une poitrine de quelques années plus jeune. La loi de la gravité n’est donc plus la même aujourd’hui…

Glamuse lingerie

Je viens d’une famille à petite poitrine, manque de bol j’en ai choppé assez pour nous doter toutes correctement si j’avais le moyen de repartager l’affaire. Mais voilà alors que ma mère avait parfois du mal à remplir ses tee-shirts, et que ma petite soeur a eu la chance de récupérer ce que je considère être la taille parfaite, moi j’ai eu le droit au gros lot (c’est le cas de le dire).  On entend plus souvent les filles se plaindre de leur petits seins, mais croyez moi lorsque que vous faites déjà un bon bonnet B en 6ème ce n’est vraiment pas une partie de plaisir.

Oui mais les gros seins, c’est beau, féminin, sensuel, les garçons préfèrent. Oui mais le problème c’est que moi et la féminité on est pas super copine.  La sensualité encore moins et plaire au garçon, sérieusement je pourrais presque être outré par cette argument! Si nous les filles croyons encore qu’il soit normal de vouloir des gros seins pour leur plaire franchement c’est grave non!? J’ai toujours détesté mes seins même si je sais que le dire en fera rugir certaines, je les ai toujours détesté car il me renvoie l’image d’un corps que je ne m’approprie pas. Car avoir une poitrine généreuse c’est être une femme en puissance, beaucoup trop sensuelle pour ce que je peux supporter et puis ça attire des regards que je n’aime pas. C’est tout un symbole de ce que je ne veux pas être, car je ne sais pas l’être et que sûrement j’en ai aussi un peu peur.

Glamuse lingerieGlamuse lingerie

Alors voilà ma poitrine j’ai passé des années à la cacher, à l’écraser dans des sous vêtements trop petit pour l’aplatir. Des années à me tenir voutée, recroquevillée sur moi pour ne surtout pas la mettre en avant. Il y a une chose à laquelle les filles qui font moins d’un bonnet C ne pensent pas. Une poitrine pèse lourd. Très lourd. Physiquement et moralement pour certaines d’entre nous. Et lorsqu’on vient d’une famille ou personne n’a vraiment de seins, on a personne pour nous aider à savoir comment le gérer et comment en prendre soin aussi. Ma mère n’a pas porté de soutiens-gorge plus de la moitié de sa vie je pense, elle n’a jamais eu besoin de mettre le prix pour un bon maintient. Du coup elle n’a pas pensé que dans mon cas c’était différent et ça ne fait que peu d’années que je sais que choisir un bon soutien-gorge est important lorsqu’on a une poitrine généreuse. Il faut trouver la bonne forme, la bonne taille aussi, la marque dans laquelle on se sentira bien.

Je pense que ça ne fait pas plus de 4 ans que j’ai acheté pour le première fois mon « vrai » soutiens-gorge. C’est-à-dire ailleurs qu’en grande surface, dans un vrai magasin de lingerie. Et c’était chez Passionata.  Je n’ai pas choisi cette enseigne par hasard, mais suite aux conseils d’une inconnue généreusement dotée également, croisé au rayon lingerie d’une grande surface. Quelques semaines plus tard je suis donc entrée dans cette petite boutique indépendante et comme je ne savais pas vraiment quoi chercher, je me suis laissée guider par la vendeuse. J’ai découvert pour la première fois ce que voulais dire avoir un soutiens-gorge à sa taille et avec un vrai maintien. Depuis je dois dire que je suis restée plutôt fidèle à la marque et surtout j’ai commencé à prendre goût à la lingerie. Et étrangement la lingerie m’aide à apprivoiser mes formes.

Glamuse lingeriehttps://www.glamuse.com/

Par contre maintenant que je connais ma taille chez eux je ne vais plus forcément en magasin, mais je les trouve par exemple en ligne sur le site expert en lingerie Glamuse.com qui regorge de pépites et de plusieurs marques de qualité lorsqu’on parle lingerie. On y trouve aussi de jolis pyjamas et maillots de bain. Bon je vous l’accorde, pour les maillots on a un peu passé la saison, mais pour les pyjamas on entre en plein dedans! Je ne sais pas vous, mais perso autant en été je préfère user un vieux tee-shirt, autant l’hiver j’adore trainer en pyj chez moi et j’aime avoir de jolies choses. La saison des fêtes de fin d’année joue sûrement là-dessus. Et pour le coup il y a l’embarras du choix sur Glamuse avec plus de 60 grandes marques référencées  (Aubade, Lou, Dita Von Teese …) et un très grand choix de taille pour toutes les morpho. Moi qui ai souvent du mal à trouver mon bonnet dans mes modèles coup de coeur je n’ai eu aucun mal sur le site ce qui est un vrai avantage! C’est là aussi que j’ai découvert la marque Antigel qui est devenu un vrai coup de coeur également, avec ses matiéres et imprimés. Et comme les retours sont gratuits dans le cas où le modèle ne vous convient finalement pas, c’est parfait pour s’essayer à de nouvelles marques et formes sans avoir à courir dans 10 magasins différents. Le choix se fait tranquillement à la maison et l’essayage aussi ce qui est un vrai plus car j’ai toujours détesté essayer de la lingerie en magasin.

Ma selection Glamuse

Glamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerie

 

Dans ce post :

Soutiens-gorge noir Passionata

Soutiens-gorge blanc Passionata

Shorty Antigel

Top à pois Antigel

Glamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerieGlamuse lingerie

Glamuse lingerie

Article réalisé en collaboration avec Glamuse.com

XO
signature
share
2
1 Response
  • Sudiste
    28 . 09 . 2018

    Bel article, bien écrit et construit !
    S’assumer c’est s’accepter. Et s’accepter c’est être confiant. Quand on est en confiance, la vie devient rose.
    Tu es sur la bonne voie, continue !

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.