dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4288"]
Zapisz Zapisz

Visite du site de Coba

Cobá

Un peu d’histoire

Le site archéologique de Cobá se situe à 42 km au nord de Tulum. Cobá appartient à l’époque pré-colombienne et s’étalait sur 70 km2 de terrain avec un réseau d’une quarantaine de chemins le parcourant. Aujourd’hui seulement une partie de ce site est accessible aux visiteurs. Déjà occupé 1 siècle av JC c’est à l’époque classique entre 500 et 900 ans après JC que Cobá a connu son plus fort développement. Elle deviendra également une des cités les plus importantes du monde Maya, jusqu’à ce que la fameuse Chichén Itzá révèle sa puissance. Seuls trois grands groupes d’édifices sont ouverts à la visite mais le site comporte pas moins de 6500 monuments maya dont la plupart appartiennent au style Pépen. C’est dans le troisième groupe de bâtiment que vous trouverez la fameuse pyramide Nohoch mul, haute de 42 mètres, qu’il est encore possible d’escalader (contrairement à la plupart des pyramides maya ouvertes au public).

C’est à partir de l’an 1000 que Cobá commença à perdre de sa force politique, tout en conservant son importance symbolique et rituelle. La cité était toutefois déjà inhabitée lors de la conquête espagnole.

Points pratiques

S’y rendre:

Depuis Tulum : Bus ADO :

Le premier bus part assez tard et il faut rouler une bonne heure avant d’atteindre le site. Nous avions donc réservé le premier bus retour à 15h10. Nous avions peur d’être juste niveau temps, mais nous avons fait la visite en vélo et avons fini bien avant l’heure.

La visite:

Nous n’avons pas pris de guide, mais nous avons regretté car les informations données par les plaques devant les sites sont maigres. Nous n’avons n’en avons pas appris autant que ce qu’on aurait voulu et c’était assez frustrant de se trouver devant ces bâtiments chargés d’histoires sans en comprendre la teneur.

Je vous conseille vraiment de louer un vélo (50pesos/p) ce qui rend la visite bien plus agréable lorsqu’il faut passer d’un groupe de bâtiment à un autre.

Si vous n’avez pas trop le vertige ne loupez pas l’ascension de la pyramide de Nohoc mul, vous aurez une vue imprenable sur la jungle.  Pour les plus froussards (salut) vous aurez une corde au milieu de la pyramide pour vous aider à monter ou à descendre. Sinon faites comme moi et descendez sur les fesses, vous ne serez pas les seuls et ça rassure pas mal car c’est raide et ça glisse. Mon autre conseil: rendu à la moitié de la pyramide, écartez vous du centre vers les côtés qui glissent beaucoup moins voir pas du tout car moins empruntés. Vous pourrez ainsi repasser de la position australopithèque à homo sapiens.

XO
signature
share
0

No Comments Yet.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *